L’ABC du cannabis

Quels sont les cannabinoïdes mineurs?

Découvrez ce que sont les cannabinoïdes mineurs et comment le CBN, le CBC et le CBG sont étudiés pour leur potentiel dans le domaine du bien-être.

What are minor cannabinoids?

Introduction aux cannabinoïdes mineurs

La plupart des gens connaissent le THC et le CBD — mais que savez-vous du CBG, du CBC, du CBN?

Ils sont connus collectivement sous le nom de cannabinoïdes mineurs, des composés chimiques du cannabis qui peuvent être isolés pour différents usages. On les appelle « mineurs » parce qu’ils sont présents en quantités relativement faibles dans le cannabis, par rapport aux composés « majeurs » plus dominants, le THC et le CBD.

Les cannabinoïdes mineurs en un coup d’œil

Les souches de cannabis peuvent contenir plus de 100 cannabinoïdes mineurs. Certains sont psychoactifs (comme le THC), tandis que d’autres sont non psychoactifs (comme le CBD). Alors que le marché canadien du cannabis arrive à maturité, les scientifiques et les consommateurs veulent mieux comprendre les cannabinoïdes mineurs, leurs avantages et leurs risques.

Bien que la communauté scientifique soit encore en train de rassembler des preuves sur les effets des cannabinoïdes mineurs, on croit de plus en plus que le cannabis a le potentiel de procurer des bienfaits aux utilisateurs grâce à « l’effet d’entourage », décrit par les auteurs d’un article de recherche de 2021 publié dans The Journal of Pharmacology and Experimental Therapeutics comme « l’ensemble des cannabinoïdes, terpénoïdes et flavonoïdes dérivés du cannabis agissant de concert ». En d’autres termes, il s’agit de la manière dont les cannabinoïdes mineurs renforcent ou modifient les effets du THC et du CBD.

Comment fonctionnent les cannabinoïdes mineurs?

On a beaucoup parlé des cannabinoïdes mineurs, notamment le CBG, le CBC et le CBN, et de la manière dont ils pourraient interagir entre eux et avec le système endocannabinoïde humain. Les êtres humains disposent de récepteurs de cannabinoïde connus sous le nom de CB1 (principalement dans le cerveau) et CB2 (principalement dans le système immunitaire). Lorsque nous consommons du cannabis, ses cannabinoïdes se lient à ces récepteurs et provoquent les effets que nous pouvons ressentir.

Quels sont les cannabinoïdes mineurs les plus populaires?

Trois cannabinoïdes mineurs gagnent en popularité auprès des consommateurs et de l’industrie du cannabis : CBG, CBC et CBN. Voici ce que nous savons d’eux jusqu’à présent :

CBG : La recherche suggère que le cannabinoïde connu sous le nom de cannabigérol (CBG) interagit de manière unique avec le corps humain, notamment avec nos récepteurs adrénergiques et sérotoninergiques. Des études portent sur le potentiel de la CBG pour traiter un certain nombre de troubles neurologiques, notamment la maladie de Huntington, la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques, ainsi que les maladies inflammatoires de l’intestin. Bien que de nombreuses recherches et études doivent encore être menées pour découvrir un véritable avantage thérapeutique. Certains chercheurs étudient les propriétés antibactériennes de la CBG, qui se révèlent jusqu’à présent prometteuses dans le traitement de la bactérie staphylococcus aureus, que l’on retrouve dans un large éventail d’infections, notamment la dermatite atopique et les intoxications alimentaires. Le CBG est un cannabinoïde non intoxicant.

CBC : Autrement connu sous le nom de cannabichromène, le CBC est un cannabinoïde mineur qui a jusqu’à présent échappé à un examen approfondi. Également considéré comme un cannabinoïde non psychoactif, le CBC a été utilisé dans quelques études expérimentales qui montrent qu’il est prometteur pour apporter un soulagement anti-inflammatoire. D’autres études ont laissé entrevoir le potentiel de la CBC pour traiter l’iléite — une affection communément associée à la maladie de Crohn — ainsi que pour inhiber la croissance cellulaire dans certaines lignées cancéreuses. Il est important de noter que nombre de ces études n’en sont qu’à leurs débuts et que des recherches supplémentaires sont encore nécessaires.

CBN : Le cannabinol (CBN), cannabinoïde mineur peu étudié, est un produit de l’oxydation du THC. Sa concentration augmente généralement avec le vieillissement de la plante de cannabis, et les chercheurs étudient son utilité dans la régulation du sommeil et de la relaxation.

La recherche sur les cannabinoïdes mineurs se poursuit

Des chercheurs du monde entier s’efforcent de mieux comprendre les avantages et les risques de ces cannabinoïdes et d’autres cannabinoïdes mineurs, consommés seuls ou en combinaison. On ignore encore beaucoup de choses sur leurs effets positifs et négatifs sur le corps humain et on ne le saura peut-être pas avant des années.

Les producteurs et cultivateurs agréés font déjà attention à la teneur en cannabinoïdes mineurs de leurs produits. En Ontario, un certain nombre de producteurs autorisés fournissent déjà des produits comestibles, des produits topiques, des huiles et des fleurs avec les mentions CBG, CBC et CBN sur les étiquettes et dans le nom des produits.

Previous
Découvrir les
huiles en
atomiseurs oraux
Découvrir les huiles en
atomiseurs oraux
Next
Découvrir les
concentrés
Découvrir les concentrés