Les faits sur la consommation de cannabis

Entreposer correctement son cannabis

Image avec jars contenant divers produits de cannabis

Tout ce qu’il faut savoir sur l’entreposage des fleurs séchées afin de préserver leurs arômes, leur coloration et leur potentiel d’intensité.

CE QU’IL FAUT RETENIR

  • L’humidité, la lumière, la température et l’oxygénation ont un effet sur le goût, l’odeur et le potentiel d’intensité du cannabis.
  • Conservez votre cannabis dans un endroit frais, sec et protégé des rayons du soleil.
  • Des accessoires comme les hygromètres, les sachets déshydratants et les coffres d’humidification de type « humidor » peuvent aider à maintenir la fraîcheur du cannabis.

Bien que le cannabis séché et empaqueté n’est pas accompagné d’une date de péremption précise, il existe différentes façons de préserver sa fraîcheur et de prolonger les saveurs, les arômes et la coloration uniques de chaque variété, ainsi que son potentiel d’intensité. Lisez la suite pour découvrir comment préserver et entreposer correctement votre cannabis après son achat.

Faites le suivi du niveau d’humidité, de la température, de la circulation d’air et de la luminosité, qui peuvent tous avoir une incidence néfaste si vous les négligez.

Lorsque vous entreposez votre cannabis, considérez les aspects suivants :

Humidité : Idéalement, le cannabis devrait être conservé à une humidité relative (HR) entre 59 % et 63 %. Trop d’humidité favorisera l’apparition de moisissures et de bactéries, qui auront un effet adverse et peu agréable sur la saveur et les arômes. Inversement, trop peu d’humidité dans votre contenant d’entreposage fera en sorte de détériorer les terpènes et les cannabinoïdes des trichomes, tout en asséchant les huiles essentielles de la plante.

Température : La température à laquelle vous entreposez votre cannabis aura une incidence sur sa fraîcheur d’ensemble – l’air chaud retient plus d’humidité que l’air frais, et il est donc préférable de maintenir la température sous les 25 °C pour réduire les chances d’apparition de moisissures.

Circulation d’air : Le niveau d’oxygène est un aspect moins facile à réguler, mais une trop grande aération à l’intérieur de votre contenant d’entreposage risque d’accélérer la dégradation de son contenu; à l’opposé, un manque d’aération affectera le taux d’humidité, surtout si, dès le départ, votre cannabis n’est pas entièrement sec.

Luminosité : Plus que tout autre aspect, la lumière a une incidence majeure sur le cannabis. Le simple fait d’entreposer le cannabis à l’abri des rayons du soleil préviendra sa détérioration précoce.

Pour voir différentes solutions d’entreposage, cliquez ici.

Image d'un grand jar en verre contenant des fleurs de cannabis séchées

Comment puis-je gérer tous ces facteurs d’influence et préserver la fraîcheur de mon cannabis?

Tout comme le vin, le cannabis doit être entreposé dans un endroit frais et sec, comme une étagère basse ou dans le sous-sol (assurez-vous seulement qu’il soit dans un contenant sécurisé et placé dans un lieu inaccessible aux enfants et à vos animaux de compagnie). Par exemple, un pot en vitre muni d’un couvercle étanche est parfait; évitez par contre les contenants en plastique – ceux-ci peuvent présenter une charge électrostatique qui risque d’attirer les trichomes.

Ne placez pas vos fleurs séchées au réfrigérateur; les fluctuations de température et l’humidité pourraient provoquer l’apparition de moisissures. La congélation est également à proscrire; les températures très basses viendront fragiliser les trichomes et causeront leur effritement.

Pour ce qui est des autres types de produits de cannabis, comme les huiles, les capsules et les produits comestibles, ils peuvent être entreposés à température ambiante ou dans le réfrigérateur; prenez tout de même la peine de bien lire les recommandations du producteur avant de procéder.

Plusieurs équipements sont offerts pour surveiller les éléments et réguler l’humidité et le niveau d’oxygène lors de l’entreposage de votre cannabis.

Image d'un info graphic illustrant des conseils sur l'horticulture du cannabis

Évitez d’utiliser un coffre à cigares classique; ceux-ci sont souvent confectionnés en bois de cèdre dont les huiles viendront teinter les saveurs et arômes de votre cannabis. Si vous optez tout de même pour un coffre d’humidification en bois de cèdre, vous pouvez faire en sorte que vos fleurs séchées n’entrent pas en contact avec le coffre en les plaçant dans un contenant supplémentaire – comme un pot en verre. Pour trouver des coffres d’humidification pour le cannabis, cliquez ici.

Lorsqu’il est question d’entreposage de votre cannabis, il y a nombre de facteurs à considérer; il importe donc de bien faire ses recherches avant d’acheter. Mais surtout, fiez-vous à vos sens gustatifs et olfactifs pour déterminer si la qualité de votre cannabis s’est dégradée; s’il n’émet plus vraiment d’arômes ou il sent « drôle », mieux vaut s’abstenir de le consommer.

Previous
Huiles en vaporisateurs oraux : quelle quantité puis-je consommer?
Next
Comment cultiver du cannabis à l’extérieur