Centre de média

Alors qu’elle souligne le deuxième anniversaire de la légalisation, l’Ontario dénombre plus de 200 magasins de vente au détail de cannabis.

Alors qu’une deuxième année du régime légalisé tire à sa fin, nous devrions tous être très fiers des progrès que nous avons réalisés au sein de notre secteur commercial. À l’occasion de son deuxième anniversaire, OCS félicite l’industrie ontarienne du cannabis et souligne la détermination collective du milieu à poursuivre la croissance et l’amélioration du marché du cannabis au profit du consommateur.

Au cours de la dernière année, OCS a élargi ses partenariats pour compter désormais plus de 80 producteurs autorisés, tout en offrant plus de points d’accès au cannabis légal que jamais auparavant – avec plus de 200 magasins de vente au détail et un réseau de livraison par service de messagerie qui couvre près de 75 % de la population adulte de l’Ontario par l’entremise du site OCS.ca.

Le secteur a également franchi une étape importante en offrant du cannabis séché à un prix moyen inférieur à celui proposé par les sites illégaux. Vingt-trois pour cent des clients jugent que le prix est l’un des principaux critères considérés dans le contexte de leur expérience de magasinage sur OCS.ca. Au cours de la dernière année, nous avons collaboré avec les producteurs autorisés pour réduire le prix de plus de 1 156 produits du cannabis.

Une offre de produits « Cannabis 2.0 » a été lancée en janvier dernier; cette catégorie a pris tant d’ampleur qu’elle cumule maintenant plus de 328 articles différents, avec des produits toujours plus innovants proposés chaque mois par nos producteurs autorisés. Étant donné l’intérêt croissant des consommateurs pour la microculture et la transformation pratiquées par de petits producteurs, nous assisterons à la croissance d’un nouveau segment, alors que nous lancerons dans les prochains mois un cadre provincial de commercialisation pour le cannabis artisanal.

Durant le premier trimestre de cette année, l’Ontario a conquis 25,1 % du marché du cannabis récréatif. Ce nombre augmentera alors que nous continuons d’étoffer notre sélection de produits, que nous soutenons un nombre croissant de points de vente et que nous poursuivons – de pair avec les producteurs et les détaillants autorisés – la lutte contre le marché illégal, en mettant de l’avant des produits de cannabis réglementés et testés qui offrent valeur et qualité aux consommateurs et en consolidant un cadre commercial qui protège les plus jeunes.

Next
OCS publie un
rapport
concernant le
premier exercice
financier de
l’Ontario sur
ses activités
légales liées au
cannabis
OCS publie un rapport
concernant le premier
exercice financier de
l’Ontario sur ses activités
légales liées au cannabis