Les faits sur la consommation de cannabis

Kief : présentation et façons de le consommer

Le kief est un type d’extrait de cannabis, ou « concentré », préparé mécaniquement à partir des trichomes de la fleur séchée de cannabis. Il peut être fumé, vaporisé ou utilisé pour la préparation de produits de cannabis comestibles.

Kief : présentation et façons de le consommer

POINTS SAILLANTS
  • Le kief est le produit d’une séparation mécanique, un processus qui implique une agitation physique et un tamisage.
  • Le kief peut être fumé, vaporisé ou utilisé pour la préparation de produits de cannabis comestibles.
  • Comme pour n’importe quel autre produit de cannabis, allez-y doucement et en petites doses  – le kief présente une forte concentration de cannabinoïdes.

Qu’est-ce que le kief?

résineux qui produisent les terpènes et les cannabinoïdes comme le THC et le CBD –, eux-mêmes rattachés aux fleurs et aux feuilles du plant. Cette poudre présente une forte concentration de cannabinoïdes. Le kief peut également être transformé en haschich ou en résine pressée.

 De couleur brune, jaune ou verte, la poudre est recueillie au moyen d’un processus de tamisage mécanique, de sorte qu’aucun solvant n’est requis. Pas facile de séparer ces minuscules particules, mais si vous êtes patient, vous pouvez faire votre propre kief en tamisant la fleur de cannabis séché à travers une série de tamis de plus en plus serrés. Un moulin à triple compartiment, avec un tamis et un compartiment pour la poudre fine peut aussi faire l’affaire.

Comment faire pour consommer du kief?

En général, le kief sera fumé ou vaporisé. Bien que le bon dosage puisse dépendre de nombreuses variables, une sera une pincée, soit un peu moins qu’une pièce de dix cents. Mais comme toujours, Santé Canada conseille d’y aller doucement et à petites doses, pour réduire les risques pour la santé et les dangers de surconsommatioon.

 

Lorsque vous roulez un joint, vous pouvez saupoudrer du kief dans votre cannabis séché, ou encore enduire un joint déjà roulé dans l’huile de haschich, puis l’enrober de poudre (les anglophones parlent alors d’un twaxed joint). On peut également ajouter du kief dans une pipe avec de la fleur séchée (on dit alors « couronner le bol »), en recouvrant le fond du foyer avec de la fleur séchée puis en saupoudrant une couche de kief. On répète le processus jusqu’à ce que le foyer soit plein. (Assurez-vous que le foyer est muni d’une grille-écran, pour éviter d’aspirer de minuscules particules dans votre bouche.)

Pour vaporiser le kief, on peut avoir recours à un vaporisateur à concentré ou à un vaporisateur pour fleur séchée muni d’un adaptateur pour concentré. Déposez-y la fleur séchée et le kief en couches, en veillant à ce que le kief ne soit pas placé au fond, car il pourrait fondre et laisser des résidus.

Le kief peut-il être utilisé pour la préparation de produits comestibles?

Le kief peut prendre place dans la préparation de tout type de produit de cannabis comestible, mais il faut impérativement le chauffer (un procédé appelé « décarboxylation ») afin d’activer ses cannabinoïdes.

Previous
Comment utiliser
un vaporisateur
à concentré
Comment utiliser un
vaporisateur à concentré
Next
Vaporisateurs et
dispositifs de
vapotage :
Quelle est la
différence?
Vaporisateurs et dispositifs
de vapotage : Quelle est la
différence?