Les faits sur la consommation de cannabis

Extraits : allons au fond des choses

Les extraits de cannabis se présentent sous diverses formes – liquides et solides – et sont produits en utilisant une méthode à base de solvant, ou une autre sans solvant. Comme ces produits sont de véritables concentrés, il faut se soucier particulièrement de leur teneur.

Extraits : allons au fond des choses

POINTS SAILLANTS
  • Les extraits de cannabis, ou concentrés, englobent une vaste gamme de produits dérivés du plant de cannabis.
  • Les extraits peuvent être produits en ayant recours à une méthode à base de solvant ou sans solvant.
  • Les autres facteurs à prendre en considération lors de l’achat d’extraits incluent leur teneur et les accessoires requis pour les consommer.

Un plant de cannabis contient des composants qui peuvent être isolés et extraits, y compris ses cannabinoïdes (comme le THC) et ses terpènes. Il existe une vaste gamme d'extraits (aussi appelés concentrés), disponibles sous forme liquide ou solide et destinés à être ingérés ou inhalés. Examinons en profondeur le processus d’extraction et les différents produits qu’il peut produire, ainsi que la question de la teneur.

Comment produit-on un extrait?

Les extraits sont créés soit au moyen d’un procédé nécessitant un solvant fluide (qu’il s’agisse d’un hydrocarbure, comme le butane, le propane ou l’alcool), soit au moyen d’un procédé mécanique sans solvant (par lavage dans l’eau glacée, par aspiration, tamisage ou pressage).

Dans le processus avec solvant, un liquide (ou un gaz pressurisé jusqu’à ce qu’il devienne liquide) vient rincer la fleur de cannabis, dissolvant au passage les cannabinoïdes et les terpènes présents dans les trichomes. Le solvant enrichi est ensuite placé dans une centrifugeuse ou une chambre de refroidissement qui sépare les composants désirés du liquide.

L’extraction sans solvant fait appel à un processus mécanique, comme la pression, le chauffage, le refroidissement ou le tamisage, pour séparer les composants.

Sous quelles formes se présentent les extraits?

Selon le processus utilisé, le plant de cannabis peut fournir plusieurs types différents d’extraits. Voici quelques exemples parmi les plus répandus.

  • Distillat : Extrait à l’aide de solvant, le distillat est une forme extrêmement concentrée d’huile de cannabis utilisée dans les cartouches de vapotage. Il peut aussi être mélangé à une huile neutre – comme de l’huile TCM ou de tournesol – et offert sous forme d’huile, de gélule, en atomiseur ou pour le chauffage dans une pipe.
  • Haschich : Pour créer du haschich (aussi simplement « hasch »), les trichomes (ces glandes collantes ressemblant à des champignons que l’on voit sur les feuilles de la plante de cannabis) sont recueillis à même la plante puis extraits par divers processus (avec de l’eau glacée et un tamisage) et finalement pressés sous forme de brique. Le produit résultant peut être fumé, vaporisé ou chauffé dans une pipe. Selon le processus choisi, on peut produire de multiples variétés de haschich.
  • Kief : Similaire au haschich, le kief est une poudre composée des trichomes cristallins séchés qui tombent de la fleur de cannabis. Il est tamisé à l’aide d’un procédé mécanique – donc, sans recours à un solvant – et contient les mêmes cannabinoïdes et terpènes que la plante d’où il provient. Le kief peut être fumé ou vaporisé.
  • Résine de matière fraîche : Pour récolter de la résine « fraîche », le plant de cannabis frais est surgelé, pour capturer ses terpènes et ses flavonoïdes, et gardé froid pendant qu’il est traité à l’aide d’un solvant. La matière récupérée peut être alors consommée en la chauffant dans une pipe.
  • Résine pressée : La résine pressée est une huile pleine de cannabinoïdes et de terpènes, produite sans solvant en pressant la fleur de cannabis séché entre deux plaques chaudes.
  • Shatter : La préparation du shatter– une sorte de concentré en plaque d’apparence vitreuse et aux teintes variées – implique l’utilisation d’un solvant pour retirer les cannabinoïdes de la plante, qui sont ensuite recueillis et transformés pour leur consommation par chauffage dans une pipe.
  • Cire : Tout comme le shatter, la cire est produite avec un solvant ou du CO2, mais elle est chauffée et malaxée pour produire une matière à l’aspect fouetté. Elle est moins stable que le shatter, mais souvent plus facile à manipuler et à mesurer.

Extraits : allons au fond des choses

VIDÉO : 3 manières de consommer du kief


De quoi doit-on tenir compte lorsqu’on parle de teneur?

La réaction de chaque personne au cannabis varie selon différents facteurs, comme la variété consommée, la catégorie de produit, la façon dont on le consomme, la quantité et la teneur en THC et CBD. Comme toujours, la recommandation est de commencer doucement et de progresser petit à petit.

Si vous choisissez de fumer ou de vapoter du cannabis, Santé Canada recommande de commencer par une ou deux bouffées d’un produit contenant 10 % (100 mg/g) de THC ou moins. Lorsqu’on inhale des vapeurs d’extraits de cannabis, les effets peuvent souvent être ressentis en seulement quelques secondes et durent généralement jusqu’à six heures. Santé Canada met également en garde contre certains types d’extraits de cannabis – comme le haschich, le kief, la cire et le shatter –  qui contiennent des concentrations élevées de THC. Vérifiez toujours la teneur du produit sur l’étiquette et envisagez de choisir des produits contenant une plus faible quantité de THC, celle-ci accompagnée d’une quantité égale ou supérieure de CBD.

Quels types d’accessoires sont nécessaires?

Bien que certains extraits peuvent être consommés tels quels (sous forme de gélule d’huile ou en atomiseur), d’autres nécessiteront l’utilisation d’un équipement ou d’accessoires spécifiques. La vaporisation requiert un dispositif alimenté par batterie et en forme de tube, où prendra place le concentré de cannabis. Pour le chauffage d’extraits, il faut avoir une pipe d’un type ou d’un autre qui intègre un élément chauffant. Ces deux appareils de vaporisation chauffent l’extrait pour produire une vapeur qui sera inhalée. Pour plus d’informations sur les accessoires pour les extraits, cliquez ici.

Previous
Extraits : Quels
sont les
accessoires dont
j’ai besoin?
Extraits : Quels sont les
accessoires dont j’ai
besoin?
Next
Tenir le
cannabis hors de
la portée des
enfants
Tenir le cannabis hors de la
portée des enfants