Comment choisir des produits de cannabis

Faites connaissance avec trois détaillants ontariens de cannabis qui se sont distingués cette année

En cette fête du Canada, nous célébrons de grandes réussites au sein de la communauté du cannabis en Ontario.

À OCS, nous sommes ravis de travailler avec un nombre croissant de partenaires de commerce au détail qui haussent la barre lorsqu’il s’agit d’offrir aux clients une expérience en magasin hors du commun et un niveau de connaissance des produits tout aussi exceptionnel – chacun dans son propre style et malgré un contexte où tout se transforme de plus en plus vite. Voici donc trois exemples parmi tant d’autres, qui ont brillé au cours de la dernière année et dont nous sommes fiers de pouvoir considérer comme des partenaires.

Bonnefire on Queen West in Toronto

Bonnefire sur la rue Queen Ouest à Toronto

Laissez-nous vous raconter l’histoire d’un commerçant de cannabis qui a choisi d’ouvrir sa boutique en pleine pandémie de la COVID-19 – une proposition qui en aurait fait fuir plus d’un. Mais l’équipe chez Bonnefire a pris toutes les précautions nécessaires pour s’assurer que la sécurité (et le succès) allaient être au rendez-vous pour le dévoilement, le 27 mars dernier, de son emplacement phare de Toronto, plus précisément au 244, rue Queen Ouest. Le directeur général, Joe Khan, affirme que son équipe se sent déjà chez elle sur la rue Queen Ouest, avec ses détaillants accueillants pour les piétons, son atmosphère de rue colorée, son architecture patrimoniale et son attrait tant pour la faune locale que pour la clientèle touristique. « Tout comme les gens au sein de notre collectivité, Bonnefire vise à promouvoir un espace diversifié et inclusif, indique Joe, qui souligne qu’une partie du deuxième étage du magasin de 4 400 pieds carrés est réservée pour des activités communautaires. Une fois que les restrictions sociales auront été levées, nous prévoyons utiliser cet espace pour organiser des ateliers sur une vaste gamme de sujets liés au cannabis, comme la cuisine, les particularités des différentes souches, l’utilisation adéquate des accessoires, des cours pour apprendre à bien rouler et d’autres séminaires éducatifs. »

Entre-temps, Bonnefire organise une collecte d’aliments en conserve pour soutenir la banque alimentaire torontoise Daily Bread et recueille des dons en magasin.

Côté cannabis, la sélection chez Bonnefire est aussi éclectique que son voisinage. « Nous nous faisons un point d’honneur de garder une grande variété de fleurs en stock, et nous essayons de proposer des variétés à haute teneur et offrant des profils de terpènes excitants », déclare Joe.

Il s’attend à ce que les ventes d’articles pour consommation rapide – comme les produits comestibles et les boissons fraîches – augmentent de façon notoire. Et avec l’organisation d’une toute première «Journée d’appréciation de la clientèle », le 26 juin prochain, nous sommes convaincus que l’été sera chaud pour ce commerçant de cannabis aux grandes ambitions.

 

Bud & Sally in Kitchener-Waterloo

Bud & Sally à Kitchener-Waterloo

Un des plus gros accomplissements pour les propriétaires de Bud & Sally aura été d’établir un tout premier magasin de vente au détail de cannabis de première qualité dans la région de Kitchener-Waterloo. Mais leur plus grande fierté provient du travail qu’ils accomplissent pour bâtir une communauté d’adeptes. Quel est leur secret? « Notre équipe est incroyable, déclare John Radostits, copropriétaire de Bud & Sally en compagnie de Michelle Radostits. Nous pouvons compter sur de véritables gourous du cannabis, dont les connaissances et la perspicacité sont hors pair. Ils ravissent nos clients au quotidien, avec des suggestions et des idées sur la meilleure façon de profiter des joies du cannabis. »

Alors que les restrictions liées à la COVID-19 s’atténuent, l’équipe de confiance de Bud & Sally est impatiente de recommencer à faire ce qu’elle aime le plus – aider de nouveaux clients à bien choisir leur premier achat. John et Michelle adorent parler de leur sélection de produits et de ce qui plaît le plus à leur clientèle. « Nous avons une grande variété d’accessoires qui ont été très bien accueillis. Nous avons actuellement en vedette de sympathiques pipes en silicone, des pipes à eau et des moulins conçus pour les personnes actives. »

Le magasin a été rouvert avec une capacité limitée, et un blogue sur leur site Web propose différentes recommandations pour ceux qui préfèrent faire des découvertes en ligne.

 

Tokyo Smoke

Tokyo Smoke (10 succursales en Ontario)

Ce qui était au départ un café-boutique offrant parallèlement des accessoires pour la consommation de cannabis a grandi pour devenir l’un des détaillants de cannabis légal les plus prolifiques de la province, avec maintenant dix emplacements incluant des points de vente à Toronto. Ottawa, Oshawa, Cambridge, Stoney Creek, North Bay et Thunder Bay.

Le premier magasin ontarien de cannabis de Tokyo Smoke, situé au 333, rue Yonge (Yonge et Dundas Square) à Toronto, a récemment célébré son premier anniversaire, tandis qu’une nouvelle succursale ouvrait au 21, rue Bloor Est. « Nous sommes ravis de pouvoir proposer l’expérience de Tokyo Smoke aux communautés de Yorkville et de Church Village, ainsi qu’aux utilisateurs des transports en commun qui pourront accéder au magasin par l’entrée de la station de métro Bloor-Yonge, déclare Melissa Gallagher, directrice du franchisage, chez Canopy Growth.

« Chez Tokyo Smoke, nous souhaitons être de bons voisins dans les collectivités qui nous accueillent, et nous avons été époustouflés par le soutien reçu de la part de ces sept premiers secteurs. »

Qu’est-ce qui enchante les clients à l’heure actuelle? Melissa indique que les produits comestibles ont été populaires et attirent une nouvelle catégorie de curieux. « Nous constatons également un vif intérêt pour les boissons imprégnées de cannabis, qui disparaissent des étalages à vitesse grand V! »

Parmi les événements à venir dans les points de vente de Tokyo Smoke, mentionnons une célébration de la fête des Pères, le 21 juin, et un panel de discussion en ligne tout juste avant la fête du Canada, le 29 juin.


Ces réussites sont source d’optimisme pour des jours encore plus prometteurs. Nous espérons que vous aurez une joyeuse fête du Canada – peu importe la façon dont vous la célébrerez – et avons hâte de découvrir ce que ces détaillants dégourdis (et tous les autres commerçants autorisés en Ontario) nous préparent pour l’année à venir.

Previous
Fleur en vedette
: Wappa
Fleur en vedette : Wappa
Next
Fleur en vedette
: Jean Guy
Fleur en vedette : Jean Guy