Comment choisir des produits de cannabis

Fleur en vedette : Jean Guy

Apprenez-en plus sur votre fleur de cannabis préférée, ou essayez quelque chose de nouveau en découvrant l’histoire, les méthodes de culture et les propriétés uniques de l’une de nos variétés les plus populaires. Dans cet article, nous mettrons en vedette le Jean Guy, une célébrissime variété canadienne aux arômes de citron et de pin.

Fleur en vedette : Jean Guy

En quelques mots

Arômes et goût

Arômes et goût : Agrumes, boisé
Terpènes normalement dominants : Terpinolène, limonène, myrcène
Teneur habituelle en THC : Élevée    Teneur habituelle en CDB : Faible

Qui est ce « Jean Guy »?

Pour répondre à cette question et en savoir plus, nous nous sommes tournés vers certains producteurs autorisés qui cultivent le Jean Guy : 7ACRES, Canaca et Good Supply.

Bien que ses origines génétiques soient un peu floues, le Jean Guy est probablement un descendant de la souche White Widow. Et malgré le fait qu’il soit souvent décrit comme un hybride à dominante sativa, on peut le trouver sous différentes formes – hybride ou pas, au penchant sativa ou même indica.

Histoire

Cette variété canadienne emblématique est apparue pour la première fois au début des années 2000 à Montréal, plus précisément à son Centre Compassion où un plant aurait été discrètement déposé. Souhaitant baptiser ce séduisant survenant, ses membres ont eu l’idée de lui donner un prénom typiquement québécois : Jean Guy (si vos amis anglophones vous le demandent, on prononce Shawn-Ghee).


Le saviez-vous? Les détaillants autorisés de l’Ontario ont vendu 564 kg de Jean Guy au cours de la dernière année, ce qui équivaut à un million de joints.


Jean Guys Buds

Caractéristiques

Le Jean Guy est reconnu pour ses arômes citronnés et boisés, mais aussi sa généreuse couche de trichomes poudreux, bien que les bourgeons que récolte chaque marque présentent leurs propres distinctions. Good Supply décrit son Jean Guy comme ayant « un parfum épicé d’agrumes, de pin et de citron »; pour sa part, 7ACRES parle d’« un arôme puissant d’agrumes, avec de douces notes boisées et florales», tandis que canaca souligne « un parfum frais et suret d’agrumes, accompagné de nuances de pin ».

« Le Jean Guy a un profil de terpène unique et complexe et des bourgeons on ne peut plus photogéniques – et qui s’opposerait à un aussi beau “success story” canadien? C’était déjà, sans contredit, l’une des souches les plus populaires au Canada du temps du commerce illicite, et elle le demeure encore dans le contexte du marché légal – une belle preuve de sa distinction et de son attrait indéniables. » — Good Supply

Avec un arôme aussi assumé et unique, le Jean Guy fait la joie des producteurs. À l’instar de la variété White Widow. il présente de grandes et nombreuses feuilles en éventail et d’imposantes fleurs coniques – mais contrairement à d’autres cultivars, ces caractéristiques ont la particularité d’apparaître assez tôt dans la maturation du plant. Et s’il peut parfois avoir de la peine à propager ses racines et qu’il peut être vulnérable face à la moisissure, ses producteurs autorisés s’assurent de lui prodiguer tous les soins et l’attention nécessaires pour récolter un produit final à la hauteur de sa réputation.

L’équipe chez canaca se fait un devoir de démontrer une telle bienveillance : « Lorsqu’on regarde la récolte et que l’on constate ces magnifiques bourgeons et leur arôme rafraîchissant, on se dit que cet effort supplémentaire en vaut assurément la peine. » Pour 7ACRES, la décision de cultiver du Jean Guy n’a pas été longue à prendre, compte tenu de ses « sa valeur patrimoniale dans l’histoire canadienne et de sa grande popularité ».

Jean Guy Plant


Bon à savoir : vous verrez parfois le mot « cultivar » pour décrire une variété de cannabis; c’est un terme utilisé en botanique (l’étude de toutes les plantes).


Qu’est-ce qu’une souche?

Pour vous aider à comprendre ce qu’est une « souche » de cannabis, vous pouvez la comparer à une race de chien. Bien que tous les chiens partagent des traits similaires, on voit bien qu’il existe des différences notoires entre les races (on ne confondrait pas un grand danois avec un teckel). Quand il est question de différentes souches de cannabis, cela signifie que l’une peut avoir un arôme sucré de citron, tandis qu’une autre aura une odeur forte et aigre de diesel. Ces différences sont peaufinées par les cultivateurs de cannabis au fil de nombreuses générations. Ils choisiront deux plants ayant les caractéristiques souhaitées (p. ex., une odeur forte de diesel) et les croiseront (ou « accoupleront »), pour produire un descendant qui exhibera les mêmes caractéristiques, mais magnifiées. Lorsqu’ils travaillent à la reproduction de plants de cannabis, les cultivateurs se concentrent souvent sur l’arôme, le goût et la teneur potentielle en THC et CBD d’une souche particulière. Et tout comme il n’y a pas deux grands danois parfaitement identiques, les souches peuvent varier d’un lot à un autre et d’un producteur à un autre.

Comment savoir si je vais aimer le Jean Guy?

Il sera possiblement un bon choix si vous appréciez déjà le goût et les profils d’arôme du White Widow, du Lemon Skunk ou du Lemon Z. Si vous avez un penchant pour les souches à haute teneur en THC et avec peu ou pas de CBD – ou si votre fibre patriotique en matière de cannabis est bien développée –, le Jean Guy ne vous décevra pas.

Previous
Faites
connaissance
avec trois
détaillants
ontariens de
cannabis qui se
sont distingués
cette année
Faites connaissance avec
trois détaillants ontariens
de cannabis qui se sont
distingués cette année
Next
Comprendre la
teneur en
cannabinoïdes
indiquée sur
l’étiquette de
produit
Comprendre la teneur en
cannabinoïdes indiquée sur
l’étiquette de produit